Partagez | 
 

 Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 20:13




NOM: KapsiPRÉNOM: Ava ÊranaAGE: 28 ansDATE DE NAISSANCE: 10 janvier 1983LIEU DE NAISSANCE: VancouverORIGINE: Classe moyenneÉTUDES: ▻ MBA MÉTIER: trafiquante d'armes PRÉFÉRENCE: HétérosexuelleSTATUT: Célibataire & maman CÉLÉBRITÉ: Bar Rafaeli CRÉDIT: HELL'S ANGELS GROUPE CHOISI: Terroriste


1 •• Comment en es-tu arrivée là ?
Le père d'Ava était lui-même trafiquant d'armes parmi tant d'autres choses. Si au début il l'a tenue à l'écart, surtout sous l'insistance de sa mère, Ava a toujours été curieuse et a vite appris à suivre son père un peu partout, à apprendre ce qu'il faisait. De toutes ses activités, comme le proxénétisme ou la vente de drogue, c'est le trafic d'armes qui l'a intéressée. Elle était fascinée par ses armes, de simples objets qui pouvaient changer tant de chose, provoquer des guerres, tuer des gens, leur faire du mal mais aussi leur permettant de se défendre. Plus elle grandissait, plus son père lui laissa des tâches, des responsabilité dans son business jusqu'à lui confier la gérance de tout le trafic d'armes.


2 •• Quelles sont tes activités ?
Ava n'a pas le genre de métier courant, normal et tout gentil qu'on pourrait croire. Son travail, son dada, c'est le trafic d'armes. Elle a son petit stock d'armes, surtout ses préférées, et les revend au plus offrant. Elle peut très bien les vendre à un particulier, un riche PDG qui souhaite se protéger, un groupe terroriste ou bien même à des services secrets tels que l'APO, la CIA, le SVR ou encore le SIS. Son travail consiste à surveiller ses armes, s'approvisionner, et trouver le meilleur acheteur.


3 •• Décris toi.
Ava est une femme pleine de vie. En règle générale, elle croque la vie à pleine dent, sourit la plupart du temps. Elle adore s'amuser et peut paraître parfois insouciante. Ava est une femme avec un fort caractère néanmoins, elle n'est pas du genre à se laisser faire et est déterminée. Un peu lunatique, il y a de bons jours et parfois elle est de mauvaise humeur toute la journée sans raison précise. Elle ne se met pas en colère facilement mais vaut mieux pas s'attirer sa foudre. Ava a un léger penchant pour le luxe, elle est très dépensière, adore la mode, les vêtements, les chaussures, les voitures aussi. Ava possède de nombreux yacht, lofts et villa, la plupart du temps en centre ville ou au bord de la plage, de préférence dans des coins ensoleillés. Elle est un peu bordélique et généralement, il faut qu'une femme de ménage passe derrière pour tout ranger.

Par contre, dans son travail de trafiquante, elle se montre intransigeante, professionnelle et concentrée. Là, fini l'insouciance et le bordel, elle est méthodique et froide, calculée. Elle est dure en affaire et elle ne se laisse pas avoir comme ça. Ce n'est pas parce qu'elle a un joli minois qu'elle va se faire rouler par le premier venu et si quelqu'un essaie, il va s'en mordre les doigts et amèrement le regretter.


4 •• Qu'est-ce qui te pousserait à te poser définitivement ?
Ava a voyagé depuis son plus jeune âge. Elle adore découvrir de nouveaux pays, de nouvelles plages, de nouvelles coutumes. Elle n'arrive pas à rester en place, d'où les nombreuses propriétés aux quatre coins du monde. La jeune femme n'a même pas arrêté à la naissance de son enfant ou durant le début de sa grossesse, alors la seule chose qui la ferait se poser ce serait d'avoir une maladie qui l'en empêche, ou alors une grave menace qui la force à se terrer quelque part.


PRÉNOM: FantineAGE: 19 ansCOMMENT NOUS AS-TU CONNU?: admin cocotte DOUBLE COMPTE: Sexy Liza DISPONIBILITÉ: 7 jours sur 7. PERSONNAGE: Personnage Inventé.

Code:
<span class="pris">BAR RAFAELI</span> ▬ « [i]Ava E. Kapsi[/i] »


Dernière édition par Ava E. Kapsi le Sam 21 Jan - 21:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 20:13


(c) bazzart
A weapon isn't good or bad, depends on the person who uses it



Ava est née à Vancouver. Son père était en déplacement à l’étranger et sa mère s’était débrouillée toute seule, avec l’aide des sages-femmes et des médecins de l’hôpital bien sûr. Le petit bébé était en pleine santé, sans aucun problème et la maman, quoique fatiguée, était en pleine forme elle aussi. On voyait déjà qu’elle allait protéger et aimer son petit bébé. Le père d’Ava avait pu arriver dès le lendemain matin, il avait fait aussi vite qu’il avait pu et il fut tout de suite sous le charme de ce tout-petit qu’était son enfant. Ava grandit entourée de l’amour de ses parents et resta fille unique malgré le bonheur qu’elle apporta à ses parents. Sa mère restait à la maison tandis que son père était tout le temps en voyage d’affaire. Très tôt, on lui apprit à ne pas trop poser de questions à ce sujet.

La jeune fille a vécu une enfance plutôt normale, surtout avec sa mère. Grâce à ses origines israéliennes, Ava parlait tout aussi bien hébreu et arabe qu’anglais. A la maison, elle parlait la plupart du temps dans les deux premières langues, mais à l’école, à l’extérieur, elle parlait anglais. Pour elle, c’était tout à fait normal, mais certains trouvaient ça étonnant, impressionnant qu’elle maîtrise les trois langues. En réalité, sa mère ne connaissait pas vraiment l’anglais et parlait à sa fille depuis sa naissance en hébreu ou en arabe, les deux seules langues qu’elle avait connues jusque-là. Si elle est venue vivre à Vancouver, c’était pour suivre son mari. Grâce aux activités de son père, Ava a toujours vécu dans l’argent et l’opulence. Sa mère ne travaillant pas, elle passait tout son temps à s’occuper de sa fille, fait les magasins, tenir la maison, faire des dîners etc… Du coup, la jeune fille a toujours adoré faire les magasins avec sa mère et a développé un très fort goût pour le luxe qu’elle a toujours. Vous la verrez souvent avec une paire de Louboutin, le dernier sac Gérard Darel et la petite veste Chanel. En un sens, cela l’aida à se faire des amis, à être bien vue à l’école. Si ses origines israéliennes n’étaient pas toujours bien vues, encore moins le métier de son père (bien qu’évidemment rien ne soit prouvé mais les rumeurs vont bon train), le fait que la jolie blonde s’habille avec goût lui a permis d’être parmi les élèves les plus populaires de son école.

Ava n’avait rien de ces pimbêches qui rabaissaient tout le monde à tour de bras, qui méprisaient ceux qui ne faisait pas partie de leur clan, mais ça ne l’empêchait pas d’être parmi les plus appréciés. Ava n’était pas une adolescente difficile. Elle n’a pas fait de grosse crise, elle ne s’est pas enfermée dans sa chambre, elle ne s’est pas transformée en gothique ou en peste. Elle était même plutôt obéissante envers ses parents et n’avaient jamais eu trop de problèmes. Il faut dire que ses parents lui laissaient pas mal de libertés et elle gérait sa vie comme elle le voulait. Son père regardait d’un mauvais œil ses petits amis quand il lui arrivait d’être au courant, mais pas plus que n’importe quel père. Non, ce qui changea le plus dans la vie d’Ava à l’adolescence, c’est son implication dans la vie professionnelle de son père.

La jeune fille n’était pas idiote, depuis qu’elle a 10-12 ans, elle se doute bien que ce que fait son père n’est pas des plus recommandés, encore moins ceux pour qui et avec qui il travaille. Il l’avait toujours tenues à l’écart mais il lui arrivait très souvent de les emmener, sa mère et elle, en voyage avec lui. Lui, il travaillait, et les deux femmes de sa vie profitaient d’un hôtel trois étoiles et des magasins, le plus souvent du soleil et de la plage ! C’est comme ça que très tôt, Ava a développé un goût pour les voyages et surtout les endroits ensoleillés. Ce n’est qu’à l’adolescence que son père accepta plus souvent de l’emmener avec lui, parfois sans sa mère. Il était moins tatillon sur les personnes qu’elle pouvait croiser, sur ce qu’elle pouvait entendre. Mais il la tenait toujours à l’écart des événements les plus importants ou les plus dangereux.

Au fur et à mesure qu’Ava grandissait et devenait une femme, elle se montra de plus en plus curieuse dans les affaires de son père. Sans qu’il ne l’y autorise à chaque fois, la jeune femme s’y est immiscée et a même commencé à y participer. Non pas qu’elle aimait ce côté noir du monde, la cruauté du milieu ni rien. Non, ce qui fascinait Ava s’était les armes. D’ailleurs, dès ses 16 ans elle a demandé à son père de lui apprendre à les manier, à les entretenir. Et sa curiosité sur les armes l’a poussée à en apprendre de plus en plus sur celles-ci. Sa connaissance des armes lui a été utile dès lors et en quelques années, Ava a su s’imposer dans le business de son père, mais surtout pour le trafic d’armes. Le proxénétisme et le trafic de drogue restaient des choses qu’elle supportait moins. Bien sûr, elle aurait préféré que son père ne fasse pas ce genre de choses, mais il lui était difficile de ne pas l’aimer, il restait son père et malgré de nombreux déplacements, il a toujours été là pour elle et c’est lui qui lui avait appris tout ce qu’il savait sur les armes.

A 23 ans, Ava faisait déjà partie du trafic d’armes de son père et était sûrement celle qui rapportait le plus. Ses études à l’Université de Colombie britannique à Vancouver ne gênaient en rien ses activités. Sur les deux tableaux, elle se montrait plutôt brillante. Bien sûr, une femme dans ce milieu, c’était difficile à intégrer, surtout quand on est la fille du patron. Mais par son professionnalisme, sa persévérance et sa dureté en affaire en fit vite une des meilleures trafiquantes d’armes. A 25 ans, elle gérait toute le trafic d’armes de son père qui lui a laissé les rênes, se concentrant sur ses autres activités et une possible retraite. Quand on marchande avec Ava, on est sûr de la qualité des armes, d’avoir exactement ce qu’on veut et d’en payer le prix. On paie assez cher, mais on est sûr du produit et du vendeur aussi. Très vite, elle a su s’imposer et ceux qui ricanent en voyant ses sacs à mains de luxe, ses talons hauts ne savent pas encore à qui ils ont affaire !

De ce fait, Ava s’était beaucoup rapprochée de son père mais surtout elle voyageait beaucoup. Officiellement, elle était PDG de la multinationale d’import-export de son père. Ce travail lui permettait de gagner pas mal d’argent et au fur et à mesure, elle commença à collectionner les lofts et villas aux quatre coins de la planète. Parce qu’elle adorait ça, se coucher dans une ville et se réveiller à l’autre bout du continent ou de l’autre côté de l’océane. Outre la villa en Toscane, le loft à Paris et l’appartement à Londres, Ava avait un duplex à New-York, un yacht à Los Angeles, une villa à Rio de Janeiro, une maison en Israël, une autre villa dans les Caraïbes etc… Elle passait le plus clair de son temps en vadrouille. Mais Ava est toujours restée aussi proche de sa mère et elle lui doit sûrement son côté plus féminin et dépensier. En vrai fashionista, elle adorait les sacs, les bijoux, les escarpins à talon, les petites robes. Bien évidemment, de marques. Son armoire est impressionnante et elle a un énorme dressing dans chacune de ses habitations. Elle est autant connue pour ses qualités de trafiquante que pour ses talons hauts et ses tops en dentelle.

Ava n’a pas mis sa vie entre parenthèse pour autant. Elle est assez légère, insouciante et adore s’amuser. Ses nombreux voyages et son argent lui permettent de faire la fête n’ importe où n’importe quand, de se dorer la pilule sur les plus belles plages sur terre. C’est une femme à part entière, qui à première vue à la même vie que n’importe qui d’autres. Evidemment, les « civils » ne sont pas au courant de son activité. Si elle ne s’est pas faite arrêtée jusqu’ici par les services secrets de n’importe quel pays, c’est parce qu’elle a su marchander avec eux. Il faut bien comprendre qu’Ava ne fait ce métier que pour l’argent et sa fascination pour les armes. Elle ne fait pas ça pour une cause supérieure, pour une religion ou des opinions politiques. Du coup, elle vend au premier offrant, terroriste ou non. Ses armes de qualité ont beaucoup servies à fournir les services secrets qui savent être aussi offrant que n’importe quel terroriste. Si elle assure la plus grande discrétion sur l’identité de ses acheteurs, elle peut parfois proposer en premier une arme exceptionnelle à un service secret avec qui elle a quelques accords plutôt que de contacter directement un groupe terroriste. Si jusque-là Ava a réussi à ne pas s’attirer de problèmes, il se pourrait bien qu’un groupe terroriste ou un gouvernement décide de la kidnapper pour lui soutirer des informations qui pourraient leur être précieuse.

C’est lors d’une affaire avec le SIS qu’elle rencontra Daniel. C’était un espion que le SIS avait envoyé pour conclure la vente d’armes avec Ava. La jeune femme ne l’avait jamais vu jusqu’ici, elle avait l’habitude de traiter toujours avec le même agent du SIS, mais apparemment, c’était Daniel qui avait été assigné à cette tâche maintenant. Visiblement personne ne l’avait mis au courant qu’il aurait affaire à une femme. Ava eu droit à un regard la dévisageant de haut en bas, partant de ses cheveux lissés à ses escarpins Louboutin noirs. Elle eut droit à des remarques aussi. Il était clair qu’il ne la prenait pas au sérieux, pas le moins du monde. La jeune femme était habituée à ce genre de regard et d’a priori mais ça l’énerva un brin. Ava mena les négociations d’un bras de fer, plus rude qu’à son habitude, comme si elle avait quelque chose à prouver. Les autres ventes furent plus détendues au fur et à mesure, Ava et Daniel commençant à s’habituer l’un à l’autre. Ce qui changea tout, ce fut lorsqu’un groupe terroriste décida d’attaquer Ava lors d’une de ses ventes avec Daniel. Ils étaient mécontents qu’elle fasse passer le SIS avant eux, même s’ils offraient un petit peu plus et ne supportait pas qu’elle pactise avec « l’ennemi ». Ce jour-là, Daniel sauva la vie de la jeune femme et lui trouva un endroit sûr le temps d’arrêter toutes les personnes qui s’étaient pointées lors de la vente. Ce fut la première fois qu’Ava céda à la tentation avec un de ses clients et qu’elle passa la nuit avec lui, elle qui s’était toujours promis de ne jamais mélanger sa vie privée et les affaires.

Leur liaison dura un peu plus d’un an. Ils trouvaient toujours un moyen de se voir, aider par les nombreuses propriétés de la jeune femme. Il suffisait à Daniel de lui demander où elle se trouvait dès qu’il avait du temps de libre, entre deux missions et il la rejoignait. Ils passaient ainsi beaucoup de temps ensemble, mine de rien. Et à chaque fois, ça avait goût de vacances paradisiaque, que ce soit à Hawaï, Los Angeles, Venise, n’importe où. Daniel était toujours chargé de faire affaire avec Ava et la jeune femme se montra toujours aussi intransigeante qu’à son habitude, sa liaison avec Daniel n’y changeant rien. Tout semblait si parfait, un vrai petit conte de fée. Mais les contes de fée ont tous une fin. Ils eurent beaucoup d’enfants c’est ça ?

Quand Ava vu le test de grossesse positif, elle ne put y croire. La jeune femme n’avait pas prévu d’avoir d’enfants. Pas maintenant, pas avec le métier qu’elle faisait. Sa première réaction en apprenant la nouvelle, c’est de la vérifier en faisant un test chez le médecin qui lui confirma qu’elle était bel et bien enceinte. Ava resta des jours entiers tiraillés par sa conscience et ses responsabilités, par le choix qu’elle devait faire. Devait-elle en parler à Daniel ? Devait-elle garder l’enfant ? A tous les coups, Daniel serait effrayé et soit l’éviterait, soit lui conseillerait d’avorter. Avorter semblait donc être le meilleur choix. Elle ne pouvait pas se permettre de garder l’enfant, elle n’avait pas les moyens de l’élever. Non pas qu’elle manque d’argent, mais franchement, un père espion et une mère trafiquante d’armes ? Qui s’occuperait du bébé ? Chacun passait la moitié de son temps dans un avion ! En plus, leurs deux métiers étaient dangereux ! Si son père avait pu se permettre d’avoir un enfant malgré son métier, c’est bien grâce à sa mère qui elle était une mère au foyer et avait pu élever Ava. Sa décision étant prise, Ava voulut prendre rendez-vous pour se faire avorter sauf qu’il était trop tard. Elle en était déjà à son quatrième mois de grossesse et la plupart des pays interdisent l’avortement après les trois premiers mois. Du coup, Ava reconsidéra sa position. Il était toujours hors de question qu’elle élève cet enfant, mais elle devait lui donner naissance.

La jeune femme décida d’en parler à ses parents qui surent la soutenir dans ces moments difficiles. La meilleure solution restait l’adoption mais Ava ne voulait pas laisser son enfant à des inconnus. Son choix se porta très vite sur sa cousine. Sa mère avait pu amener sa sœur, son mari et leurs deux enfants à Vancouver. Sa cousine, Atalia, avait quelques années de plus qu’elle et les deux jeunes femmes avaient pratiquement grandies ensemble. Atalia s’était mariée avec un Canadien qu’elle avait rencontré durant ses études. Tous les deux vivaient dans une jolie maison dans un bon quartier de la ville. Aucun n’était lié aux activités d’Ava ou de son père. Après lui en avoir longuement parlé, Atalia accepta l’enfant de sa cousine et lui promit de l’élever comme son propre enfant. Ainsi Ava était sûre que son enfant pourrait grandir comme n’importe quel enfant, entouré de deux parents.

Ava ne pouvait pas parler de ce bébé à Daniel, c’était au-dessus de ses forces et il risquait de s’opposer à sa décision ou autre. Elle ne pouvait pas se permettre un aléa dans l’avenir de son bébé. Elle devait donc couper les ponts avec lui. Après l’avoir évité assez longuement, elle rompit tout contact, en lui faisant une scène, l’accusant de la tromper. Pour ça, elle avait utilisé de fausses preuves, telles que de la lingerie qui ne lui appartenait pas, ou des connaissances qui l’auraient vu en charmante compagnie. Ava ne laissait aucune occasion à Daniel de se justifier et cessa simplement de répondre à ses appels ou ses messages. Pour son trafic, son père nomma quelqu’un d’autres à la tête de celui-ci le temps de la grossesse de sa fille et donc Daniel n’eut aucun moyen de la revoir.

Ava accoucha d’un joli petit garçon blond, qu’elle nomma Gabriel. Il fut rapidement confier à Atalia et son mari. La jeune femme reprit ensuite la direction de ses affaires. De retour dans le milieu, elle devait rappeler son nom à tous les autres, rappeler son professionnalisme et son intransigeance. Ce ne fut pas bien difficile, elle n’avait été absence que quelques mois. Evidemment, elle reprit son trafic aussi avec les agences gouvernementales, telles que le SIS. C’était la première fois qu’elle revoyait Daniel. Elle se montra le plus froide et distante qu’elle le put. Elle fut sèche, ne laissant pas place à plus de conversation entre eux. C’était dur évidemment, de faire comme si tout était fini, de faire comme si elle n’avait pas eu un petit garçon.

Un an était passé depuis la naissance de son fils. Ava avait repris le cours de sa vie comme avant. Elle s’amuse, voyage, excelle en affaire. C’était moins difficile de travailler avec Daniel maintenant, même si elle a toujours un léger pincement au cœur. Gabriel avait bien grandi, il commençait à marcher maintenant. Il était tellement mignon. Ava passait le voir le plus souvent possible parce que quoiqu’elle en dise, quoiqu’elle a décidé, c’est bien trop dur de rester éloignées de son enfant. Bien sûr, il prend Atalia pour sa mère, mais il adore Ava et dès qu’elle passe le voir, au moins une fois par mois, il sourit, rigole et adore passer du temps avec elle. Maintenant qu’il sait marcher et un peu parler, il se dandine jusqu’à elle en s’exclamant « ‘va ‘va ! » pour l’accueillir, et rien ne fait plus plaisir à la jeune femme.




Dernière édition par Ava E. Kapsi le Sam 21 Jan - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Ivanova
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 7990
Inscrit le : 04/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 20:14

REBIENVENUUUE angel
Purée, j'suis trop jalouse de cette fille qui est sortie avec Léo Crying or Very sad
Enfin bref, elle est canon *_*

_________________
On est seul en venant au monde et on est seul en le quittant, dans l’intervalle c’est à chacun de se débrouiller pour trouver un peu de compagnie. On a tous besoin de soutien sinon on serait trop seul : des étrangers coupés les uns des autres et on oublierait à quel point on est tous liés. Alors en fin de compte on choisit l’amour, on choisit la vie et pendant quelques instants on se sent un tout petit peu moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://spy-on-you.forumactif.ws

avatar

Juliette C. Beaumont


Messages : 2222
Inscrit le : 27/12/2011




MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 20:25

Bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 20:27

Merci choupinette ! Voui elle est magnifique *-*


Merci Juliette =)

_________________
hard to sleep with harsh memories

« Ran the streets tongue-tied, couldn't sleep nights. Cause when you're living wrong, it's hard to sleep right. »


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 21:19

Rebienvenue sourire !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 21:27

Merci ! (au passage j'adore ton gif :P)

_________________
hard to sleep with harsh memories

« Ran the streets tongue-tied, couldn't sleep nights. Cause when you're living wrong, it's hard to sleep right. »


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Sam 21 Jan - 21:28

De rien & merci sourire
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 8:40

Re bienvenue parmi-nous ! Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 9:18

Merci beaucoup

_________________
hard to sleep with harsh memories

« Ran the streets tongue-tied, couldn't sleep nights. Cause when you're living wrong, it's hard to sleep right. »


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 9:23

Rebienvenue sur ton forum sourire /PAF/
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Callen T. Johnson


Messages : 625
Inscrit le : 15/12/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 10:43

Oh Liza ! sourire Très jolie DC sourire
Re Bienvenue xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 10:44

Merci beaucoup angel

_________________
hard to sleep with harsh memories

« Ran the streets tongue-tied, couldn't sleep nights. Cause when you're living wrong, it's hard to sleep right. »


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Liza N. Litovski
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 3549
Inscrit le : 26/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 18:08

Je m'autovalide Cool

_________________

There once was a little girl who never knew love until a boy broke her heart


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas
http://familystory.forum-pro.fr/

avatar

Stas M. Sokolov


Messages : 2139
Inscrit le : 22/02/2011




MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 18:42

Tiens, je me demandais quand tu t'en ferais un. 8D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ava E. Kapsi
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 2035
Inscrit le : 21/01/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   Dim 22 Jan - 18:43

Ah ah ah je ne suis pas une habituée des DC mais bon, un coup de tête (a)

_________________
hard to sleep with harsh memories

« Ran the streets tongue-tied, couldn't sleep nights. Cause when you're living wrong, it's hard to sleep right. »


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ava ; It is not enough to conquer ; one must also know how to seduce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Command & Conquer : Tiberium Wars
» Command & Conquer : Alerte rouge 3
» Command & Conquer General (Heure H)
» command conquer 4 injouable d'occasion
» Victoria II - Rule by Iron, Conquer through Blood
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: fiches validées-